Lederniermot.jpg
Le programme de la langue française en fête

Direction de la Langue Française

|

Nos actions

 

La défense et l’illustration de la langue française figurent en tête des compétences culturelles de la Communauté française. C’est en 1985 qu’est créé au sein du Ministère, la Direction de la Langue française chargé de coordonner les activités des organismes publics ou privés qui concourent à la défense et à la promotion du français.

Le principe général qui sous–tend la politique de la langue en Communauté française s’appuie sur l’idée que toute politique linguistique doit correspondre à une demande du corps social. La langue est faite pour le citoyen et non l'inverse, ce qui implique de ne pas traiter la langue de manière autonome, « hors contexte », mais bien au contraire de la situer dans ses rapports sociaux.

Domaines d’intervention

La Direction de la langue française réalise les nombreuses tâches qui relèvent de la politique de la langue française et dispose d’un budget qui s’élève à 229.000 EUR pour l’année 2008.

1. Les recherches sur la situation du français

La Direction encadre et soutient, en collaboration avec le Conseil supérieur de la Langue française, de nombreuses recherches consacrées aux différents aspects du français en Communauté française, afin que la politique linguistique qui y est menée s’appuie sur une connaissance objective de la réalité. A titre d’exemples, des recherches ont été menées sur :

        la lisibilité des textes administratifs ;

        la réforme de l’orthographe grammaticale ;

        les pratiques linguistiques dans les grandes entreprises en Communauté française ;

        les représentations des compétences plurilinguistiques des Belges francophones ;

       les besoins sociolinguistiques des adultes issus de l’immigration en Communauté française.

Autant de pistes de recherches qui témoignent du fait que la réflexion et l’action à mener en faveur de la langue française concernent aussi les aspects sociaux de la langue.

Ces recherches sont transmises au Ministre qui a la « langue française » dans ses attributions aux fins de lui fournir des outils destinés à la mise en place de sa politique. Certaines font l’objet de publications.

2. Le soutien aux activités liées à la promotion de la langue française

La Direction de la langue française assure :

        un soutien aux associations ou organismes menant des actions liées à la promotion du français ;

        une aide aux publications ayant trait à la langue française et à la francophonie ;

        un soutien à un certain nombre de revues scientifiques en langue française.

3. La terminologie

La Direction assure le soutien et la coordination des activités liées à l’enrichissement de la langue française. C’est dans ce cadre qu’il représente la Communauté française au sein du Réseau International Francophone d’Aménagement Linguistique (R.I.F.A.L.) et publie la revue « Les Cahiers du Rifal ». La Direction et le Conseil ont également créé une banque de données terminologique destinée prioritairement aux traducteurs et aux spécialistes des différents domaines traités (en ligne sur ce site).

4. La sensibilisation du francophone à sa langue

Plusieurs des actions de la Direction de la langue française sont orientées vers le grand public, de manière à sensibiliser davantage le francophone à sa langue. Un vaste éventail de services et d’outils de référence sont offerts au public :

        les publications

La Direction publie principalement deux collections: la collection "Français et Société" et la collection "Guide". 

La collection "Français et Société", créée en 1991 vise à faire connaître à un large public les synthèses des recherches et travaux consacrés à la vie du français en Communauté française.  Dix-sept numéros ont été publiés jusqu’à présent.

Par ailleurs, pour mettre à la disposition du citoyen des informations concrètes sur l’évolution de la langue, la direction de la Langue française publie la collection "Guide". Huit fascicules ont été édités à ce jour : Guide de féminisation des noms de métier, fonction, grade ou titre (2e édition) ; La langue française de A à Z ; 100 jeux de langue à l’école et ailleurs (2e édition augmentée) ; Ecrire pour être lu ; Y a pas photo, quelques instantanés du français d’aujourd’hui ; La langue dans les assiettes, quelques recettes pour créer des mots nouveaux dans l’alimentation ; Aguiche, 100 termes d’aujourd’hui recommandés par le Conseil supérieur de la langue française ; Guide des gentilés, les noms des habitants en communauté française.

Signalons aussi la publication d’un important ouvrage, en 1997, en coédition avec Duculot, Le français en Belgique. Une langue, une communauté, qui présente en vingt-sept chapitres tous les aspects du français en Belgique.

Pour en savoir davantage sur nos publications, suivez le guide...

        le service d’aide linguistique

Pour le grand public, la direction tend à assurer un service gratuit d’information linguistique sur la langue française en répondant aux questions relatives à la terminologie, la grammaire, la législation linguistique, etc

Pour introduire une demande d'aide linguistique, suivez le guide...

        « La langue française en fête »

Depuis 1995, la Direction est la cheville ouvrière de l’opération « La langue française en fête » qui vise à donner aux Bruxellois et aux Wallons une image positive de leur langue en montrant que le français est aussi source de plaisir et de créativité. Chaque année, pendant une semaine, qui se situe autour du 20 mars – Journée internationale de la Francophonie – le public est invité à fêter le français à travers des jeux, des concours, des émissions de radio ou de télévision. Une ville de la Communauté française est élue capitale de l’opération comme « Ville des mots » et fait donc la fête aux mots. Par le biais d’animations visuelles et culturelles, c’est tout le tissu local qui est mobilisé autour de la langue. 

Le site www.lalanguefrancaiseenfete.be est dédié au programme de cette opération.

5. La coopération internationale

Au niveau international, la Direction assure aussi la collaboration étroite avec les principaux organes de gestion linguistique de France, du Québec et de Suisse. Il assure, par exemple, le suivi de l’entente de coopération entre le Conseil de la langue française du Québec et les Conseil et direction de la Langue française de la Communauté française.